Cunnilingus : comment connaître le point G de sa partenaire ?

Publié le : 05 avril 20213 mins de lecture

Le point G a été découvert par un gynécologue allemand. C’est un bouton que le partenaire de la femme doit appuyer pour la rendre plus existante. Scientifiquement, c’est une partie circulaire comme la taille d’une pièce d’euro dans l’appareil génital femelle. C’est vrai qu’il est sensible, mais pas plus que le clitoris. Il se trouve à l’entrée du vagin à quelque 10 centimètres de l’intérieur.

La méthode pour trouver le point G

Le point G est l’inverse du clitoris. Pour approfondir vos connaissances, c’est sa racine profonde. Pour l’exister : vous pourriez le stimuler manuellement ou avec une pénétration moins profonde. Le but est de raviver les petites verges : vous-même pourrez trouver cette magnifique place sur vous-même. Pour cela, vous allez vous accroupir et faire pénétrer votre doigt lubrifié vaginalement. Il doit être introduit à l’endroit indiqué précédemment qui est la racine du clitoris. Vous sentirez un léger renflement lors de la stimulation ou même un gonflement. Lorsque vous la pratiquez longuement, alors vous aurez envie d’uriner, car il est proche de l’appareil urinaire.

La définition du point G et sa reconnaissance

Les médecins disent que ce ne sont pas toutes les femmes qui possèdent ce point G. Mais d’après une recherche quelques années plus tard, ils ont vérifié et pensent que cette information est fausse. Elles ont en toutes et peuvent trouver elles-mêmes ce fameux endroit pour avoir le plaisir sexuel demandé et au niveau voulu. Il se trouve à 5 cm du fond du vagin c’est-à-dire près de la racine. Pour le positionnement, il est horizontalement derrière ce que les personnes appellent urètre. Pour le diamètre, il varie de 0,5 à 3 cm. Qui est une zone difficile à trouver surtout lorsque la femme n’est pas excitée. Le reste du vagin est lisse, mais lui, il est crénelé.

Les orgasmes : clitoridien et vaginal

D’après les analyses, les femmes possèdent deux orgasmes qui sont le clitoridien pour stimuler le clitoris lors de la masturbation ou du cunnilingus. Ainsi que l’orgasme vaginal se présente par la pénétration du pénis. Ce dernier est le plus considéré par les femmes et les hommes. Mais sachez que le clitoris est aussi une zone sensible par les femmes, mais la capacité sur l’excitation dépend des facteurs que vous utilisez comme la qualité ainsi que vos états physiques et psychiques. Or chaque femme est différente et chaque orgasme l’est aussi par rapport à celui qui le fait. Pour avoir le résultat extraordinaire que vous souhaitez : il faudra essayer les deux sortes d’orgasmes sur votre partenaire.

Plan du site